Là où les plumes se retrouvent.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Armoricus (tragédie en un tableau et en vers)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thomas

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 28/09/2015
Age : 24
Localisation : Paris

MessageSujet: Armoricus (tragédie en un tableau et en vers)   Ven 9 Oct - 13:11

Bonjour à tous !
Voici une petite création un peu spéciale : une tragédie antique en alexandrins (en 34 alexandrins, pour être précis), écrite il y a maintenant deux ans. Elle servait d'interlude dans une pièce plus grande, que je ne posterai sans doute pas sur le forum car elle était avant tout un pot-pourri de private-jokes sur mon programme de prépas (A la limite, si vous étiez en Khâgne en 2013-2014, et que vous avez de bons souvenirs de Cromwell, du Faiseur, du Siècle de Louis XIV et de Dans la Solitude des Champs de Cotons, vous pouvez comprendre la majorité des gags).

La pièce qui suit, en revanche, est complétement autonome, c'est pourquoi je me permets de la poster !



Armoricus
Tragédie en un tableau


La scène représente un promontoire surplombant un village assiégé. Au lever du rideau, la silhouette d’Armoricus, avec son casque et sa lance, se découpe sur le ciel d’aurore. Mouvements de troupes, fumées de bataille.


ARMORICUS, grave
Cette aube que tu viens d’allumer, blond Phébus,
Est la dernière que verra Armoricus.
A l’heure où, cette nuit, le monde entier sommeille,
Caius Armoricus encore était en veille,
Faisait mille prières et mille ablutions,
Et appelait des dieux les bénédictions.
Il songeait, sur sa lance mille fois rougie
Par le sang qu’elle but aux hordes ennemies,
Que les haches, les dards et les glaives païens
S’aiguisaient au moment, pour recueillir le sien.
Ô ma mère, ô mon père, ô mon fils, ô ma fille,
Ô mes frères, mes sœurs, ô ma chère famille,
Je vous ai vus et vus, mille milliers de fois,
Revenir tourmenter mon courage et ma foi,
M’inspirant des remords, et des désirs de fuite.
Oh, partir à la guerre, et revenir ensuite !
Ô serment toujours fait, et rarement tenu !

Des clameurs guerrières s’élèvent du village assiégé.


Mais je n’ai jamais fui, et le jour est venu.
Le jour qui doit de Rome inaugurer la geste
Car fils de Rome il est, et fils de Rome il reste,
Caius Armoricus, qui dans ce fol combat
Tiendra sa position jusques à son trépas.

Les portes du village s’ouvrent, et une horde de barbares sort en hurlant. La bataille s’engage ; carnage dans l’armée romaine. Au milieu de la curée, Armoricus, immobile, continue à déclamer.

Ô Mars ! De tous côtés, nos romaines entrailles,
Viennent ensemencer ton grand champ de bataille.
Ô siège trop hardi ! Ô plan trop audacieux !
Ô pitoyable orgueil ! Ô volonté des cieux !
Quelle folie sur toi étendit son emprise,
Ô César, pour oser une telle entreprise ?
Mais malgré ton erreur, malgré le mauvais sort,
Aussi absurde que pourra l’être sa mort,
Armoricus, César, sera fidèle au poste,
Planté tel un rocher surplombant l’holocauste,
Qu’oncques n’ébranleront les barbaresques mains.
Ave, morituri…!

Entre Obélix, qui le fait s’envoler d’un coup de poing.

OBÉLIX
                   Ils sont fous, ces Romains !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Critiquante

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 26
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Armoricus (tragédie en un tableau et en vers)   Sam 10 Oct - 10:12

Very Happy Très jolie scène, même si j'ai toujours du mal quand les personnages parlent d'eux à la troisième personne.
Tu es très douée pour ce genre d'écriture, et je ne pense pas que tu sois obligé de rajouter un effet comique à la fin. Parce que si on prend cette scène comme morceau de pièce tragique, c'est vraiment bon, il se suffit à lui-même.
Je me suis régalée en le lisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lacritiquante.wordpress.com
ElmutDieMoumoute

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 03/10/2015
Age : 20
Localisation : Salle 170

MessageSujet: Re: Armoricus (tragédie en un tableau et en vers)   Dim 18 Oct - 12:30

Wow j'aime beaucoup ! Surtout le passage où il est seul au milieu de la bataille, il me fait un peu penser au Caligula de Camus...
Par contre je suis d'accord avec maman Elo, la chute comique est peut être superflue. Ton texte est génial en lui même, tu n'as pas besoin de rajouter des effets !
(Même si c'est vrai que l'intervention d'Obélix est plutôt pratique pour clore la scène...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yseult
Admin
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 23/06/2015
Age : 21
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Armoricus (tragédie en un tableau et en vers)   Mer 21 Oct - 14:12

Mmmh, j'ai au contraire beaucoup aimé l'intervention d'Obélix à la fin. Pour moi, tout le laïus d'Armoricus, toute la scène menait à cette chute comique. Le poème en lui-même est effectivement très beau, mais la rupture de ton finale casse le classique et amène avec plaisir un nouveau regard sur la scène.
Grâce à ça, on peut y voir à la fois une tragédie dans ce soldat romain prêt à se battre une dernière fois pour son empire, et à l'inverse une scène absurde où ce même soldat romain déclame ses tirades en restant planté au milieu du champ de bataille (ce qui donne corps à la célèbre réplique d'Obélix).
Bien sûr, c'est purement subjectif ^.^". Je suis quelqu'un qui aime rire, et pour le coup, je n'ai pas été déçue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-perchoir.forumactif.org
Thomas

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 28/09/2015
Age : 24
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Armoricus (tragédie en un tableau et en vers)   Mer 21 Oct - 22:49

Merci à toutes pour vos commentaires !

Pour ma défense, comme je l'ai indiqué dans la présentation, ce texte servait d'interlude dans une pièce plus grande qui parodiait sans remord plusieurs œuvres classiques. Armoricus se contentait de suivre le ton du reste ^^

Je suis content que les vers vous plaisent, en tout cas. J'en avais bavé pour les écrire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armoricus (tragédie en un tableau et en vers)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armoricus (tragédie en un tableau et en vers)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tableau d'Honneur 1914-191-19
» Allègement d'un vernis au polyuréthane sur un tableau . (solubilité)
» Traitement particulier d'un tableau double face . (colle de pâte, réversibilité, pontage)
» mon tableau pense bete
» Tableau gateau de fin d'année

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Le Perchoir :: Vos textes :: Théâtre :: Projets achevés-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: