Là où les plumes se retrouvent.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Grise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marouchkae

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 09/10/2015

MessageSujet: Grise    Ven 9 Oct - 17:14

POESIE EN PROSE

Je n’ai jamais compris, et je crois que je ne comprendrai jamais, l’attrait des gens pour la lumière. Enfin, ce n’est pas tout à fait la vérité. Je le conçois. Ceux qui aiment la lumière ont peur de ceux qui fuient dans l’ombre. Des créatures informes et séduisantes à la fois, cherchant à attirer les âmes esseulées, égarées, pour un destin inconnu, mais sans aucun doute funeste.

Je suis moi-même cachée en bordure. À la limite entre ténèbres et soleil. J’observe ceux qui arpent le monde du jour, à l’abri du monde de la nuit. Je n’ai que faire des monstres avec qui je cohabite. Je me suis dissimulée, camouflée comme l’un des leurs. La seule question qui subsiste la plus effrayante, la plus réconfortante peut être… Est-ce seulement un camouflage ? Ou mon apparence n’est-elle qu’un reflet de ce que je suis vraiment à l’intérieur ? Un être des bas fonds, le regard noir et les mots tranchants ? Ou ne suis-je en réalité qu’un esprit tourmenté par sa propre innocence ? Les deux sûrement… Dualité infinie, frontière infime entre la lumière et son ombre, incarnée en moi, qui erre. Un pied dans le noir. Un pied dans le blanc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 28/09/2015
Age : 24
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Grise    Sam 10 Oct - 13:07

Des trois que tu as postées pour l'instant, je crois que c'est ma préférée !

Tes poèmes sont beaux, mais je pense qu'ils seraient plus efficaces s'ils étaient moins "concrets". Je m'explique : tes poèmes sont introspectifs, tu y développes des émotions et des états d'âme. Mais tu as tendance à expliciter ces états d'âme, alors qu'il serait plus intéressant de nous les faire uniquement ressentir.
Dans ce texte par exemple, tu montres un esprit en proie au doute, qui se demande si ce qu'il considère comme un masque n'est pas devenu son vrai visage. Plutôt que d'énoncer directement le dilemme ("Est-ce seulement un camouflage ? Ou mon apparence n’est-elle qu’un reflet de ce que je suis vraiment à l’intérieur ?") il serait plus poétique, je pense, que tu le montre sans le dire ; qu'en lisant le texte, ton style, tes images fassent penser au lecteur : "Hum, elle semble douter d'elle-même. Son ambiguïté la ronge !"

Bon, c'est facile à dire, je sais...

Par contre, il y a déjà de belles images dans ton texte. Celle de la dualité qui erre, un pied dans le noir, un pied dans le blanc m'a plu. N'hésite pas à mettre des synonymes pour ne pas toujours répéter "lumière" et "ténèbres", ça n'en rendra la dualité que plus subtile (quand tu as remplacé "lumière" par "soleil", ça marchait très bien et c'était plus joli !). J'aime beaucoup aussi le fait que le titre symbolise le poème entier sans y faire directement référence (il n'y a jamais de gris dans ton texte, mais cette opposition ambiguë entre noir et blanc).

Bonne continuation en tout cas, c'est très prometteur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Grise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» carte grise...
» carte grise et plaque des mines
» faire une carte grise
» Recherche épave 10 A avec Carte Grise
» VENDU a saisir carte grise vespa acma 1955

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Le Perchoir :: Vos textes :: Poésie :: Poèmes achevés-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: