Là où les plumes se retrouvent.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nisssae, Invaincue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pumpkin
Admin
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 25
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Nisssae, Invaincue   Lun 28 Aoû - 17:17

Nisssae, Invaincue

Les arènes de la cité engloutie résonnaient du bruit des combats. Depuis des temps immémoriaux, elles n’étaient plus que le terrain d’entraînement de l’armée du Despote. Les gradins de marbre étaient les témoins silencieux d’une époque où Anémora avait été émergée, où les citoyens d’une civilisation disparue venaient se divertir. Les spectacles avaient depuis longtemps été remplacés par les exercices, et ce qui avait été autrefois un lieu de fête était désormais une machine à produire de redoutables guerriers.
De ces guerriers, les nagas, hybrides d’humains et d’anguilles, étaient les plus impitoyables. Ils sélectionnaient leurs larves, puis faisaient s’entraîner les jeunes les plus vigoureux entre eux, sous la tutelle des maîtres d’arme.
De son groupe, Nisssae était invaincue. Aucun aspirant de son âge ne parvenait à la vaincre : ni à la lutte ni à la lance, ni en escrime pélagique ni en duel benthique, ni dans aucune autre forme de combat.
Un soir, alors qu’elle rentrait à son baraquement, un maître d’arme vint lui parler. La nuit tombait sur les abysses et s’infiltrait dans la ville noyée. Les sphères bioluminescentes s’allumaient une à une. Nisssae, encore armée de sa lance et de son aspis, louvoyait dans le dédale de marbre comme une murène en chasse. Lysssia l’attendait sur son chemin, adossée à une colonne en ruine. C’était la plus jeune des maîtres d’arme, mais elle était de loin son aînée. Lorsqu’elle la vit, Nisssae s’arrêta, circonspecte. Puis elle planta sa lance et croisa les bras, ostensiblement défensive.
« Tu viens encore me parler de cette histoire de coup de bouclier, c’est ça ? »
Lysssia secoua la tête et s’approcha. Sa voix était douce mais ferme.
« Les maîtres d’arme comptent bientôt recruter de nouveaux décurions. Ton nom a été mentionné, mais quelques-uns s’y sont opposés.
– Sssaphorion, je parie ! »
Lysssia hocha gravement la tête.
« Il m’a toujours détestée, de toutes façons.
– Tu te trompes, Nisssae. Il a toujours eu beaucoup d’espoir en toi. Beaucoup d’attentes, aussi. Mais il considère que tu ne pourrais pas devenir décurionne tant que tu seras invaincue.
– Quoi ?! Ça devrait être l’inverse ! Je mérite ce titre plus que les autres ! »
Lysssia haussa elle aussi le ton. Elle prenait sa voix grave des leçons d’escrime.
« Les décurions ne sont pas les meilleurs combattants ! Ce sont des meneurs qui se soucient des autres et qui doivent parfois faire des choix où il n’y a pas de gagnant. Je commence à être d’accord avec Sssaphorion ; tu ne sauras jamais mener une décurie au combat tant que tu n’auras pas connu la défaite. »
Nisssae était muette, abasourdie d’entendre le titre d’invaincue traité comme un défaut. Lysssia se calma et Nisssae retrouva la parole.
« Qu’est-ce que les maîtres d’arme attendent de moi, alors ? Que je me laisse battre aux prochains entraînements ? »
Lysssia leva les yeux vers la surface, comme à chaque fois qu’un élève mordait la poussière en commettant une erreur de débutant.
« Les maîtres d’arme te convoquent demain matin à une épreuve exceptionnelle, au bord du Grand Abysse.
– Le Grand Abysse ? Ce sera un combat pélagique, alors. Pas d’armures ? Doubles dagues ?
– Comme tu veux, mais je te conseille une grande arme. »
Nisssae récupéra sa lance et s’éloigna crânement.
« Qu’est-ce que vous allez me faire affronter ? Un monstre des profondeurs ?
– Je n’ai rien le droit de te dire, seulement que ton but ne sera pas de vaincre, mais de survivre. »




586 mots.

_________________
Pumpkin,
Signin' off.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gardn.fr
Estée



Messages : 13
Date d'inscription : 17/07/2017
Age : 19
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Re: Nisssae, Invaincue   Jeu 31 Aoû - 21:16

Tout d'abord le pinaillage :
pinaillage 1 : "d’une époque où Anémora avait été émergée, où les citoyens d’une civilisation disparue venaient se divertir." --> à l'époque les citoyens qui venaient se divertir ne faisaient pas encore partie d'une civilisation disparue
Pinaillage 2 : "De ces guerriers, les nagas, hybrides d’humains et d’anguilles, étaient les plus impitoyables" --> avec cet ordre de phrase, quand je l'ai lu la première fois dans ma tête ça a fait : De ces guerrier : les nagas, hybrides d'humains et d'anguille, étaient gné ? où est le sujet ? les plus impitoyables. ah c'est les nagas qui sont les plus impitoyables des guerriers ! Tu as compris l'idée x)
Pinaillage 3 : "Il m’a toujours détestée, de toutes façons." Je ne crois pas que la 2ème partie de la phrase soit à mettre au pluriel. Il m'a toujours détestée, de toute façon. Hum, pour celui-là à confirmer.
Et voilà c'est là ton problème Saleté de Pumpkin : je ne vois rien d'autre à redire !!! Grrr x)
Un bon rythme, une plongée (lol) en douceur dans ton univers dont tu ne dis ni trop ni pas assez, des dialogues et personnages crédibles, un vocabulaire précis, pas de gros dépassements de budget. Tu crées une bonne attente et une envie de poursuivre la lecture.
Bon, peut-être un dernier truc sur la cohérence de la fin. Pour pouvoir être décurionne, les maîtres d'arme estiment que Nisssae devrait expérimenter la défaite. très bien. (cette idée qui est au coeur du texte est vraiment cool au passage) Du coup, "ton but ne sera pas de vaincre, mais de survivre" ils l'envoient combattre quelque chose ou quelqu'un qui a de grandes chance de la buter. et donc
Soit 1) ben elle se fait buter. C'est triste. Surtout avec une introduction de perso aussi chouette. Les guerriers nagas ont perdu un de leurs meilleurs élements.
Soit 2) elle survit, comme on l'espère, mais elle sera toujours invaincue, non ? ça ne résout pas trop le problème du coup ?
Ce que je veux dire c'est que si tu changes l'enjeu de [vaincre les autres aspirants] à [rester en vie], la défaite qui correspondait à [se faire mettre une raclée par un aspirant naga plus fort] devient [mourrir.] et autant on apprend beaucoup d'une défaite autant on en apprend moins si elle nous a coûté la vie.
J'attends tes arguments pour me contredire. Smile
(Parce que je sais qu'il seront bons !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://esteekrikorian.tumblr.com/
Pumpkin
Admin
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 25
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Nisssae, Invaincue   Ven 1 Sep - 0:31

Allez, pinaillons !

1) La version originale était "les citoyens d'une civilisation aujourd'hui disparue" et pour des raisons budgétaires, j'ai coupé "aujourd'hui" en considérant que c'était évident. Plus loin, il y a "depuis longtemps", "autrefois" et "désormais", sans compter le plus-que-parfait (avait été) est naturellement lourd. Mais dans le fond tu as raison. Pas facile d'avoir un premier paragraphe au cordeau. (Sauf pour Yseult, apparemment. ^^)

2) Une belle leçon : la métaphore du budget ne fait pas tout ; le poids d'une phrase peut aussi venir de l'ordre des mots. Comment aurait-il fallu faire ?
"Les nagas, hybrides d’humains et d’anguilles, étaient les plus impitoyables de ces guerriers."
Peut-être. Intéressant.

3) Je pensais à "de toutes les façons", mais tu as probablement raison. À vérifier, en effet.

Pour la cohérence de la fin, ta remarque est pertinente. D'un certain côté, ça montre que les nagas sont effectivement impitoyables. Dans mon idée, ils lui donnent une épreuve où elle ne peut pas gagner et devras donc accepter sa défaite pour survivre. Avec le risque qu'elle n'accepte pas sa défaite, tente quand-même de gagner... et meurt. Mais pour ça, j'aurais du poursuivre encore un peu cette nouvelle. À moins de 600 mots, ça sent effectivement la flemme. Disons que j'ai beaucoup de choses en même temps dans ma vie, ces temps-ci. (Attention, je ne veux ni me plaindre ni me chercher des excuses ; je veux juste que ce soit clair entre nous tous, perchés, que je ne traite pas ce forum avec insouciance.)

Bon. Si vous me promettez de ne pas en tenir compte pour les coups-de-cœur de ce mois-ci, je vous donne le synopsis que j'avais en tête pour la suite directe de cette nouvelle. (Sachant qu'on retrouve Nisssae dans ma nouvelle "L'Ambassade Secrète"). Hey, vous savez quoi ? Continuons la discussion dans un topic plus approprié. J'ouvre le hors-sujet dans le forum "Discussion" : ici.

Pour revenir au sujet, cette nouvelles est clairement mal terminée. Le premier paragraphe est trop lourd et la fin se termine (en queue de poisson !) sur au mieux une ambiguïté, au pire une incohérence. Je ne trouve pas que les enjeux aient bien pris. J'ai essayé de rendre Nisssae suffisante, mais si je ne donne aucun indice sur le rôle que cette suffisance va jouer, ça ne fonctionne pas. Mais ne vous inquiétez pas, je reviendrai démonter cette nouvelle phrase par phrase quand j'en aurai fini avec les vôtres. >:]

Y'a pas de raison pour que je ne goûtes pas à ma propre médecine !

_________________
Pumpkin,
Signin' off.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gardn.fr
Lauralune



Messages : 15
Date d'inscription : 22/07/2017
Age : 25

MessageSujet: Re: Nisssae, Invaincue   Jeu 7 Sep - 12:04

Aller hop ! Je me lance !

J'ai bien accroché à ta nouvelle Pumpkin ! Je l'ai lue sur mon téléphone, dans le bus et ça ne m'a pas empêchée d'y accrocher. On entre assez facilement dans ce monde (escrime pélagique <3 ) et on a envie de savoir ce qu'il va advenir de cette Nisssae, l'invaincue ! Et finir sur le mot "survivre", brrr brrr ça donne des petits frissons d'appréhension Smile Cependant ce personnage de Nisssae reste flou pour moi...

Structurons, structurons...

Nisssae :
Invaincue oaou.
"encore armée de sa lance[...] murène en chasse" Là je l'imagine agile, sûre d'elle, un brin ténébreuse. (j'aime beaucoup cette phrase d'ailleurs ! ça roule dans la bouche, j'adore)
"Sssaphorion je parie !" colérique? hautaine ?
"Il m'a toujours détestée de toute façon" (je penche pour le singulier) : boudeuse ?
"Quoi?! Ça devrait être l'inverse !" colère puérile. Arrogance. Cette phrase entrait en totale confrontation avec l'image que je m'étais (trop vite ?)créée de Nisssae, la féline murénique Naga. Phrase un peu maladroite aussi, peut-être.
"que je me laisse battre ?" puérilité de nouveau, ou impertinence ?
Mais alors qui est Nisssae ? Une guerrière immature et orgueilleuse ? Comment pourrait elle être nommée décurion ? Cela m'échappe, pour moi elle manque de maturité, de discernement. As tu une image précise de son caractère ? J'aurais envie de pouvoir saisir un bout de l'essence de Nissae à la fin du dialogue et de pouvoir l'imaginer décurion, pouvoir voir juste cette petite faille qui pourrait être comblée avec l'expérience d'une défaite. Si tu parviens à faire ça, je veux le lire !

Pour le reste voici une petite liste des quelques endroits où j'ai tiqué pour une raison ou pour une autre. J'espère que tu ne prendras pas mal cette énumération un peu impersonnelle !

Style/détails :
- +que parfait un peu lourd au début effectivement. Et puis même l'imparfait dans "Les gradins de marbres étaient les témoins silencieux" pourrait-on enlever le "étaient" ? ^^
- Idem "faisaient s'entrainer... entre eux" je préférerais "entrainaient" simplement. Quitte à préciser ensuite qu'ils étaient quand même plutôt autonomes. qu'est ce qui a motivé ton choix ?
- "ostensiblement défensive" : économie de mots ? "ostensiblement sur la défensive" ne te plaisait pas ?
- "Il a toujours eu beaucoup d'espoir en toi" Je ne saurais pas te dire pourquoi mais je bloque sur cette phrase. ça se dit "avoir de l'espoir en quelqu'un" ? Je n'arrive pas à trouver de substitut ^^' ("nourrir" de l'espoir ?)
- "Il considère que tu ne pourrais pas" : pourquoi pas du présent ? "que tu ne peux pas"
- Suggestion pour la fin pour retomber sur la notion de défaite : "ton but ne sera pas de vaincre mais de tâcher de ne pas perdre la vie dans ta défaite" (ou quelque chose du style, je sais pas moi, qu'en penses tu ? Razz )

Compréhension / divers
- "De ces guerriers" il y a donc plusieurs types de guerriers... Plusieurs races cohabitent-elles dans ces arènes ? comment ça se passe ?
- "La nuit tombait sur les abysses" Incohérence. Il n'y a pas de lumière dans les abysses (autre que les sources de bioluminescence). La nuit ne peut donc pas tomber. (une nuit qui s’infiltre c'est étrange d'ailleurs, on a plus l'habitude du soleil qui s'infiltre. Intéressant.)
- "Je commence à être d'accord" Elle commence juste ? Elle n'y a pas beaucoup réfléchi ? ça me surprend venant d'elle. Je l'imagine très réfléchie justement.

Voilà pour ce qui est de mon retour pour l'instant. Que penses tu de ces points là ?
Je n'ai pas énuméré les points qui me plaisaient pour contrebalancer, peut-être le devrais-je ?
Par exemple j'aime beaucoup ce dialogue court "Le Grand Abysse ? [...] mais je te conseille une grande arme". Je retrouve ma guerrière du début. Le rythme est bon, on sent son assurance débordante. J'aime les petits bout de décor, les petits bouts de monde "duel benthique""dédale de marbre" "colonne en ruine" Smile

Aller hop ! Je clôture comme j'ai commencé et je file bosser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pumpkin
Admin
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 25
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Nisssae, Invaincue   Jeu 7 Sep - 12:54

Merci ! Très bon commentaire.

D'abord, je prend la plupart des remarques de pinaillage. Le texte a ses maladresse et c'est très bien de les souligner. ("Ostensiblement défensive", "espoirs en toi", etc.) Essentiellement, pour le plus-que-parfait en début de texte, je suis d'accord, c'est lourd. Ah, les débuts de textes sont toujours difficiles...

Ensuite, pour la personnalité des personnages.

Nisssae est jeune et immature. Je suis content que ça transparaisse dans les dialogues mais mécontent de moi car je ne l'ai pas assez bien posé au début, et son immaturité étonne, en comparaison avec son assurance martiale. Je l'avais bien en tête, mais je l'ai mal campée. Je me rend compte à la relecture que je n'ai simplement pas fait explicitement le lien entre les jeunes nagas que l'on entraîne en groupe et le fait que Nisssae fasse partie d'un de ses groupes. De plus, ce sont des "enfants-soldats" : ils apprennent à se battre très tôt et ne gagnent en maturité que plus tard. La nouvelle tourne autour de ce thème : la nécessité de la défaite pour gagner en maturité.

Que tu soulignes que Lysssia semble réviser son jugement un peu vite est très intéressant. Tel que je le voyais, elle était contre l'avis de Sssaphorion, trouvant que les talents martiaux de Nisssae suffisaient à la rendre éligible aux recrutement des décurions, mais en se rendant directement de l'immaturité, elle révise son jugement et considère que Nisssae aurait besoin d'une bonne douche froide. Lysssia est jeune, pour un maître d'arme (même si elle est beaucoup plus vieille de Nisssae), et elle apprend elle aussi, progressivement, quels sont les talents qu'un guerrier doit avoir (l'humilité, par exemple). Par contre, je ne vois pas comment mieux faire passer cette idée. Peut-être en annonçant que, lorsqu'elle vient la voir, elle est à priori de l'avis de Nisssae selon lequel être invaincue donne droit au titre de décurion.

Maintenant, pour les problèmes de compréhension.

"De ces guerriers" est très intéressant à souligner. J'ai entièrement réécrit le premier paragraphe (jusqu'aux jeunes nagas qui s'entraînent entre eux, inclus) et dans la première version, seuls les nagas étaient autorisés à se joindre à l'armée du Despote. Mais c'était idiot et pas cohérent avec le Jour des Cauchemars (voir "Le Matin des Cauchemars Éveillés"). Donc j'ai sous-entendu qu'il y avait d'autres races dans cette armée, mais que les nagas sont quand-même dans le haut du classement. Je n'ai pas dit non-plus qu'il y avait d'autres races à Anémora, essentiellement les Profonds (guerriers dans "Le Matin des Cauchemars Éveillés" et l'ambassadeur dans "L'Ambassade Secrète") et peut-être des méduses intelligentes et des crustacés géants. À développer, et ce n'est pas vraiment le propos de ce texte, d'autant que les jeunes nagas ne s'entraînent qu'entre nagas. Donc oui, pour ce point, univers mal présenté. Je prends.

"La nuit tombait sur les Abysses". Très, très intéressant. Le gros problème, c'est que c'est une histoire de lyrisme et de subjectivité. Si je dis qu'un personnage fait un feu sous l'eau sans rien dire de plus, il va falloir faire avec, mais ça peut complètement sortir le lecteur de l'histoire. Les responsabilités de l'auteur, tout-ça... (Comme un maître du jeu, un auteur a tous les pouvoirs... sauf de forcer les lecteurs à lire.) Alors la nuit dans les abysses ? De la manière dont je vois les choses, Anémora n'est pas si profonde. En tous cas, il y a beaucoup plus profond, notamment le Grand Abysse, juste à côté. Pour moi, il y a encore de la lumière du jour à Anémora. Partant de là, j'essaie d'imaginer un soir dans une ville engloutie, et surtout de rendre cette idée au lecteur. Je ne peux pas (en tous cas ne veux pas) me contenter de dire "la nuit tombe" et passer à la suite. Je veux donner des indices au lecteur pour se représenter cette chose étrange d'un crépuscule sous l'eau. D'où l'utilisation de "s'infiltrait", d'une part en écho à l'élément liquide, puis parce que j'imagine ce crépuscule très lent (plus loin "une à une") : pas de soleil sur l'horizon et boum-c'est-la-nuit. Bon. Note : la profondeur d'Anémora n'est pas assez bien précisée. (Et ça a aussi de l'importance pour le Grand Abysse.) Peut-être que parler d'abysse au moment du crépuscule est le point le plus négatif de ce problème.

Je crois que j'ai fait le tour.
Merci beaucoup pour les compliments sur l'univers. J'espérais que ça suffirait sans en être sûr. (Je suis très content que tu aies noté la "colonne brisée".) Je reprendrai ce texte (un jour...) pour fluidifier le premier paragraphe, mieux camper les personnages et développer l'univers (les autres races, la profondeur d'Anémora, etc). Et parler de l'épreuve elle-même (voir le hors-sujet !).

Merci beaucoup !

_________________
Pumpkin,
Signin' off.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gardn.fr
Estée



Messages : 13
Date d'inscription : 17/07/2017
Age : 19
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Re: Nisssae, Invaincue   Lun 11 Sep - 15:10

Moi j'aime beaucoup ton texte alors ne dis pas trop de mal de lui ! >:3
"Nisssae est jeune et immature. Je suis content que ça transparaisse dans les dialogues mais mécontent de moi car je ne l'ai pas assez bien posé au début, et son immaturité étonne, en comparaison avec son assurance martiale. Je l'avais bien en tête, mais je l'ai mal campée."
Je ne suis pas trop d'accord car je trouve au contraire que ce perso bénéficie d'une super intro, et même si tu peux toujours le retravailler si tu en ressens le besoin, j'ai bien aimé le fait que tu donnes d'elle plusieurs facettes qui, je trouve, ne se contredisent pas et en font un personnage crédible.
Pareil pour la nuit qui s'infiltre moi j'ai vraiment adoré cette image qui prend en effet tout son sens dans une cité sous-marine.
Je ne m'attarde pas plus car plein de bonnes choses ont déjà été dites ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://esteekrikorian.tumblr.com/
Lauralune



Messages : 15
Date d'inscription : 22/07/2017
Age : 25

MessageSujet: Re: Nisssae, Invaincue   Lun 11 Sep - 15:14

Je viens de remarquer le "Lysssia leva les yeux vers la surface" ! J'aime bien ce genre de détails !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nisssae, Invaincue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nisssae, Invaincue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Perchoir :: Les petits ateliers :: Le thème du mois :: Août 2017 - Défaite-
Sauter vers: