Là où les plumes se retrouvent.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Survivre à la tempête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Estée



Messages : 15
Date d'inscription : 17/07/2017
Age : 20
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Survivre à la tempête   Jeu 30 Nov - 23:02

Si seulement tu avais su voir que chaque nuit fait naître un jour nouveau. Que l’obscurité n’est jamais permanente, que les nuages noirs qui apportent la pluie ont beau s’étirer jusqu’à l’horizon, ils n’en sont pas pour autant infinis.
Bien sûr, le soleil qui baignait tes joues promettait lui aussi des tempêtes à venir. C’est cette alternance ininterrompue qui fait que la vie est supportable.
Mais ce qui rend heureux ce n’est pas seulement d’avoir le beau temps après la pluie, c’est de voir que l’orage a une fin magnifique. Le rayon lumineux qui ose percer le ciel le premier, l’odeur de l’herbe mouillée, la dernière goutte qui s’écrase sur le toit, la flaque où déjà des enfants jouent et chahutent. On ne peut sentir tout cela palpiter que si l’on a survécu à la tempête.
Voilà une tâche bien difficile à laquelle nous sommes préparés de manière aussi inégale que disproportionnelle. Tu en sais quelque chose, n’est-ce-pas ?
Moi, j’en sais peu de choses au contraire. Je ne sais pas s’il faut juste attendre que ce soit passé, ou consciemment accepter que cela passe, ou encore s’efforcer de son mieux d’accélérer le passage.
Peut-être que je ne devrais parler que des orages qui se sont déversés sur moi. Oui, ce serait sans doute plus sage. Mais ce ne sont pas mes tourments qui t’ont plongée dans l’état où tu es.

Si seulement j’avais pu être pour toi cette personne magique que tous ceux qui t’aiment ont rêvé d’être. Celle qui ne tend pas la main dans le vide. Celle qui fait ouvrir les yeux sur les perspectives innombrables qui se trouvent déjà à nos pieds et dans nos têtes. Celle qui montre discrètement la clé et ne force jamais la serrure.
J’ai échoué à incarner ce fantasme. Je ne suis ni héroïne, ni pansement, ni entité résurrectrice. Et même si j’ai essayé, je n’ai fait que subir l’écho de ta propre impuissance.

Si seulement à présent je savais quoi faire, quoi penser. Bien sûr que tu n’étais pas la seule ni la première à remplir mon existence. Bien sûr que j’ai dans ma vie d’autres gens à qui je tiens, d’autres amis. Mon monde ne tournait pas autour de toi mais tu faisais partie des rouages. À ton échelle, tu avais ta place et ton importance et maintenant que cette mécanique ne s’actionnera plus, elle pourrit et rouille continuellement en moi sans jamais disparaître.

Les « si seulement » se mettent à valser dans mon cerveau. Ils m’assaillent par dizaines le temps d’une larme qui s’échappe. Un goût âcre au bord des lèvres, je sais pourtant qu’il n’y en a qu’un qui compte vraiment. Un seul, qui, s’il avait été vrai, aurait annulé tous les autres.

Si seulement cette dernière fois n’avait été, elle aussi, qu’une tentative.


___________


Coucou, je poste ce texte juste à temps pour la clôture du mois de novembre. Il n'est pas du tout retravaillé, je le met tel qu'il est "a vif" surtout pour donner plein de travail à Pumpkin ! Very Happy Par ailleurs je m'excuse de mon activité quasi nulle sur le forum ces temps-ci. Je vais sûrement rattraper un peu tout ça ce weekend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://esteekrikorian.tumblr.com/
 
Survivre à la tempête
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Campagne Tempête d'Âmes
» [3500] Tempête du chaos ( Bataille légendaire )
» imitation FEL TEMP REPARATIO NBD 285
» Tempête sur la Jungle - Chaos + Elfes Noirs contre Lézards
» [Antier, Jean-Jacques] Tempête sur Armen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Perchoir :: Les petits ateliers :: Le thème du mois :: Novembre 2017 - Si Seulement-
Sauter vers: